Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 22:36

Témoignage de Emilie et Emylie :

 

Hier après-midi, nos tyranniques professeurs nous ont tirés sous une chaleur écrasante pour pratiquer « L'Activité Ruisseling ». Après avoir revêtu des combinaisons oppressantes, il a fallut avec force et courage, tremper le gros orteil dans l'eau glaciale de la source. Nous étions pourtant enthousiastes à l'idée de se rafraîchir après une descente particulièrement caillouteuse.


A genoux, il nous a alors fallu grimper, escalader, gravir chaque rocher, dans une eau dépassant difficilement les dix degrés. Nos pieds disparaissaient dans les tourbillons de l'écume, et c'est à tâtons que nous avancions prudemment, pas à pas.

 

Pour continuer à avancer, il fallait traverser de nombreuses cascades toutes plus redoutables les unes que les autres... Les jets d'eau puissants éclaboussaient nos visages devenus bleuis par la fraîcheur de l'eau. En sortant, nos genoux étaient râpés par les pierres et nos mains étaient figées par l'eau.

 

Et pourtant ce fut l'enfer le plus génial de notre vie !

 

Ruisseling2.jpg

 

Nicolas, Marion, Emylie, Johanna, Lana, Emilie, Lyes et  Ludovic (allongé) vivent un enfer

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par matlesvacances - dans séjour août 2013
commenter cet article

commentaires

xavier 13/12/2014 08:29

Bonjour,
je vous invite à lire l'article sur Truites et Rivières concernant cette activité et son effet destructeur sur les populations aquatiques....
Il est très clair que l'impact sur le milieu aquatique est nettement plus important que pour le canyoning car là on piétine constamment le fond de la rivière.
Par contre, l'été n'est pas forcément la période la plus critique pour la reproduction des espèces de ces ruisseaux essentiellement salmonicoles (reproduction de la truite entre novembre et février). Ce qui est plus dramatique, c'est le bouleversement des zones à granulométrie fine (qui n'ont peut être pas le temps de se renouveler avant la période de reproduction), l'arrachement des végétaux inférieurs aquatiques, l'écrasement, le déplacement et le dérangement direct de la faune, la mise en suspension de matière... Sans oublier les déchets éventuels qu'induit toute fréquentation. Les impacts sur les alevins sont donc indirects mais bien réels.

Le pétsu

Mariline 20/08/2013 17:59

L'enfer a l'air agréable ,en enfer il parait qu'il fait chaud et là ce n'est pas le cas

Anne B. 20/08/2013 12:55

Bravo Marion, Johanna, Lana et les autres ...
Mais où sont vos tyranniques professeurs ???

Présentation

  • : Le blog de Mat'les vacances
  • Le blog de Mat'les vacances
  • : Ce blog est consacré au projet Mat'les vacances : une trentaine d'élèves de première S motivés par les études supérieures et de situation modeste passent 10 jours en Savoie pour faire des mathématiques approfondies et du sport dans une ambiance "colo".
  • Contact

Recherche